mardi 14 novembre 2017

Tremblay : incidents à la résidence des douaniers

C’est l’incident de trop pour les quelque 150 douaniers qui vivent dans la bien nommée résidence des douaniers, à Tremblay-en-France. Samedi, en fin d’après-midi, une agent qui promenait son chien a été prise à partie par une quinzaine de jeunes, lesquels squattent régulièrement l’un de ces immeubles sociaux où sont logés en majorité des douaniers en poste à l’aéroport de Roissy. Lorsqu’elle leur a refermé la porte au nez, les insultes ont fusé. La même scène s’est reproduite un peu plus tard avec un autre de ses collègues. Par... [Lire la suite]
mercredi 19 octobre 2016

Agressions répétées d’enseignants : traiter le fond du problème

Communiqué de presse du Collectif Racine du 19/10/2016 Plusieurs agressions d’enseignants et de personnels de l’Education nationale, d’une violence inouïe le plus souvent, ont eu lieu ces derniers jours, à Tremblay-en-France, à Argenteuil, à Calais, à Colomiers…. Face à la gravité et à la multiplication de ces actes qui constituent autant de révélateurs de ce que l’institution scolaire, lors même qu’elle devrait être sanctuarisée, est de plus en plus exposée à la violence sociale, le Collectif Racine des enseignants patriotes... [Lire la suite]
lundi 17 octobre 2016

Seine-Saint-Denis : des cocktails molotov lancés sur un lycée, la proviseure agressée

La proviseure d'un lycée de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) a été frappée à la grille du lycée professionnel Hélène-Boucher, lundi 17 octobre dans la matinée, puis des heurts ont éclaté contre les forces de l'ordre, visés par des tirs de mortiers. Les violences ont été filmées par la vidéosurveillance de la ville et sont en cours d'exploitation. Le parquet de Bobigny a confié une enquête à la Sûreté territoriale. Cocktails Molotov et tirs de mortier Vers 8 heures du matin, "des individus se sont livrés à des actes de... [Lire la suite]
jeudi 1 septembre 2016

Restaurateur islamophobe : les enquêteurs suspectent les deux victimes d’avoir pisté l’établissement

L’enquête sur les propos discriminatoires tenus à l’encontre de deux femmes musulmanes dans un restaurant de Seine-Saint-Denis se tourne vers une nouvelle hypothèse, selon laquelle des organisations antiracistes auraient piégé le restaurateur. Une source proche de l’enquête a indiqué au quotidien français Le Parisien que la personnalité des deux victimes de l’altercation islamophobe survenue il y a quelques jours dans le restaurant «Le Cénacle», à Tremblay-en-France, était actuellement passée au crible. «Il faut... [Lire la suite]
lundi 29 août 2016

L’incident révélateur de Tremblay-en-France

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-Bleu Marine à la Région île de France et de Jordan Bardella, Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Seine-Saint-Denis du 29/08/2016 Samedi, à Tremblay-en-France en Seine Saint-Denis, un restaurateur a refusé de servir deux femmes identifiables, par leur vêtement, à la confession musulmane. On ne peut que désapprouver l’attitude de ce professionnel. Toutefois, il convient de s’interroger sur la vraie cause de cet incident : en 2016, l’atmosphère... [Lire la suite]