lundi 15 octobre 2018

La délation : un sport national français ?

  Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 15/10/2018 La délation, c’est comme le cholestérol : il y a la bonne et la mauvaise. #BalanceTonPorc, par exemple, c’est du bon cholestérol, recommandé par les meilleurs thérapeutes de la cause féministe. On peut dénoncer sans preuves, en s’appuyant sur du « déclaratif », la parole de l’une étant forcément supérieure à la parole de l’autre. Et il y a la mauvaise délation, celle qui sent son populisme à plein nez. Lorsque, par exemple, le député de La France insoumise, François... [Lire la suite]
samedi 13 octobre 2018

Pour Macron, le français n’est pas vraiment Français

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Causeur Par Anne-Sophie Chazaud le 13/10/2018 Il est plusieurs personnages publics sur lesquels les voyages en avion loin de chez eux provoquent des phénomènes psychologiques surprenants les conduisant à agir ou parler de façon curieuse : on ne présente plus les saillies narratives du... [Lire la suite]
mercredi 10 octobre 2018

Le combat politique est aussi un combat sémantique

Tribune libre d’Eric Domard, Conseiller spécial de Marine Le Pen du 10/10/2018 Depuis quelques semaines, le mot d’ordre s’est répandu comme une traînée de poudre, repris désormais en boucle par les faiseurs d’opinion et autres journalistes. Il aura suffi que l’Elysée donne le la pour que le concert médiatique se mette à jouer la partition. Acculé, désavoué par les faits, le pouvoir s’en remet comme à chaque fois qu’il se retrouve au pied du mur, à l’enfumage sémantique. Les mots ont un sens, ils ont le sens que veulent bien leur... [Lire la suite]
lundi 8 octobre 2018

La police de sécurité du quotidien : Macron et sa poudre de perlimpinpin

Tribune libre du 3 octobre 2018 de Muriel Coativy, Déléguée départementale de la fédération RN du Rhône C’était la mesure phare du quinquennat Macron. Après la « polprox » des années Jospin, reprise en 2012 par François Hollande, Emmanuel Macron avait promis « des forces de l’ordre respectées par des Français mieux protégés », grâce à la création d’une police de sécurité du quotidien (PSQ) déployée sur trente quartiers de reconquête républicaine (QRR). En fait, une énième vaste et grande fumisterie entrant en résonnance avec toutes... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Emmanuel Macron : l’anti-de Gaulle

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Bruno Guillard le 07/10/2018 Emmanuel Macron a profité de l’occasion offerte par le soixantième anniversaire de la Constitution de la Ve République pour se glisser dans l’uniforme beaucoup trop grand et inadapté de l’homme du 18 juin 1940. Il est vrai... [Lire la suite]
vendredi 5 octobre 2018

La droite s’est-elle soumise à la gauche ?

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Polémia Par Jean Terroir le 05/10/2018 Le réel comme point de départ Quand j’étais plus jeune, on me disait que ce qui était un marqueur de la « droite nationale » comme on disait à l’époque ou du moins de la « droite », c’était de « partir du... [Lire la suite]
vendredi 5 octobre 2018

Emmanuel Macron prend vraiment les retraités pour des imbéciles

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Thomas Bertin le 05/10/2018 Visiblement, Emmanuel Macron prend les retraités pour des imbéciles. C’est le sentiment que l’on a, à écouter le Président durant son bain de foule, jeudi, à Colombey-les-Deux-Églises, à l’occasion du soixantième anniversaire de la... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Projet de réforme des retraites ? Une seule certitude, les retraités sont les sacrifiés du Gouvernement Macron-Philippe

Tribune de Virginie Joron, conseillère régionale, présidente du groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine du 04/10/2018 La réforme de la SNCF est toujours en cours, la mise en place du prélèvement à la source est balbutiante et cela n’empêche pas le gouvernement de vouloir poursuivre la réforme des retraites. Un énième épisode qui va vers toujours plus de paupérisation d’une partie de la population sous couvert d’un renforcement de la solidarité intergénérationnelle. La réforme des retraites voulue par Macron lors de sa campagne... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Congrès des Régions 2018: des revendications à la soumission, il n’y a qu’une marche !

Tribune libre d’Edwige Diaz, Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine du 04/10/2018 Les 26 et 27 septembre se tenait à Marseille, la 14e édition du Congrès des Régions, associant, pour la première fois Régions de France, l’Association des Maires de France et l’Association des Départements de France. Ce rassemblement qui, à en croire les annonces tonitruantes des ténors de la politique française, devait s’imposer comme le marqueur d’une véritable résistance à la politique gouvernementale. En apparence extrêmement déterminés, ces... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Anniversaire de la Constitution : un jour sombre et un jour d’espoir

  Tribune de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France du 04/10/2018 Dans l’histoire des régimes politiques de notre pays, ce 4 octobre 2018 est à la fois un jour sombre et un jour d’espoir. Un jour sombre parce que notre classe dirigeante a détruit l’édifice de cette Constitution pour revenir à l’impuissance et priver les Français du droit à une véritable démocratie. La Constitution de la Vème République poursuivait deux objectifs : mettre fin à l’impuissance gouvernementale et permettre aux citoyens de... [Lire la suite]