dimanche 12 novembre 2017

Incidents place de l’Etoile, le communautarisme contre la mémoire nationale

Communiqué de Wallerand de Saint Just, membre du bureau exécutif du Front National, Président du groupe FN à la Région Ile-de-France du 12/11/2017 Les attroupements communautaristes sur la place de l’Étoile, le soir du 11 novembre sont une honte pour ceux qui l’ont permis, Préfet de police et ministre de l’Intérieur en tête. Des sanctions doivent être prises. Sous prétexte de célébrer une victoire sportive, la tombe du soldat inconnu a été entourée d’un déferlement de racailles arborant des drapeaux étrangers le jour où la... [Lire la suite]
samedi 10 juin 2017

Escroquerie à la carte bancaire : un réseau qui passait par Autun a été démantelé

Plusieurs dizaines d'acheteurs en ligne ont été victimes du vol de leurs données bancaires, avec la complicité d'employés indélicats de plateformes de paiement off-shore, situées dans la région de Tunis. Ces données, prises sur listings ou photographiées sur des écrans d'ordinateurs à l'aide de smartphones, étaient revendues aux membres du réseau installés en France qui les utilisaient pour des achats en ligne. En France, les participants à ce trafic étaient basés principalement à Saint-Étienne, Lyon et Autun (Saône-et-Loire). Les... [Lire la suite]
vendredi 24 mars 2017

Attentat terroriste perpétré par un Tunisien résidant à Lens : le spectre de l’État islamique plane sur Anvers

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Député français au Parlement européen et Vice-Président du Front National du 24/03/2017 Un ressortissant tunisien résidant à Lens dans le Pas-de-Calais a été intercepté par la police belge après avoir foncé sur la foule en voiture dans la principale artère commerçante à Anvers. Ressortissant tunisien qui était autorisé de séjour en France malgré des condamnations judiciaires. D’après les autorités belges, aucune victime n’est à déplorer mais le sort de cette attaque... [Lire la suite]
samedi 31 décembre 2016

L'ambassadeur de France en Tunisie aime le rap...

La nouvelle du jour nous provient non pas de l'Elysée - on l'a déjà eu il y a quelques semaines- mais d'Afrique du Nord : L'ambassadeur de France en Tunisie Olivier Poivre d'Arvor, frère du journaliste, s'est engagé à faire venir dans la capitale du pays du Maghreb, le groupe de rap PNL en cadeau de nouvel an... A ses frais ?  
jeudi 1 décembre 2016

Quand l’UE ne finance plus les européens mais la Tunisie, le Maroc, la Jordanie...

Communiqué de Presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen du 01/12/2016 Les ministres de l’emploi et du travail de l’Union pour la Méditerranée (UpM) se sont réunis en cette fin d’année 2016 au bord de la Mer Morte en Jordanie. Coprésidée notamment par Madame Thyssen, Commissaire européenne pour l’emploi et les affaires sociales, nous assistons une fois de plus à dilapidation de nos impôts ! A la dilapidation d’un budget dépassant les 5 milliards d’euros (1) par an ! Alors même que chaque État membre... [Lire la suite]
mardi 19 juillet 2016

L'ONU craint que Daesh ne se disperse dans tout le nord de l'Afrique

A Syrte, ville côtière du nord de la Libye, la défaite de Daesh « semble à portée de main ». Mais c’est précisément ce qui inquiète Ban Ki-moon : dans un rapport confidentiel au Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire général de l’organisation redoute que les djihadistes, chassés de leur fief, ne s’implantent ailleurs en Libye ou en Afrique du nord. « Les pressions récentes exercées contre le groupe Etat islamique en Libye pourraient inciter ses membres, y compris les combattants étrangers, à... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 28 février 2016

L'Union européenne détaxe l'huile d'olive tunisienne mais lance une procédure contre Intermarché !

Alors que la Commission européenne a lancé une procédure à l'encontre du groupe Intermarché qui en partenariat avec Leclerc s'était mis d'accord pour acheter du porc à prix plancher en 2015 aux producteurs Français, car selon elle, il s'agit là d'une entrave à la concurrence étrangère, la même commission à obtenu du Parlement européen une détaxation de l'huile d'olive tunisienne permettant l'importation en franchise de droits de 70.000 tonnes supplémentaires de son huile d'olive vierge dans l'UE, en 2016-2017 ! Merci l'Europe... [Lire la suite]
mercredi 20 janvier 2016

Frontex : pour un traitement en amont de la question migratoire

Marion Maréchal-Le Pen interroge M. le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le projet Frontex du 20/01/2016 En décembre dernier, la Commission européenne a adopté le projet d’un corps européen de gardes-frontières et de garde-côtes. Ce paquet « Frontières » confère à FRONTEX des prérogatives intrusives dans la souveraineté des Etats membres via la possibilité d’intervenir sans l’autorisation ni la volonté des... [Lire la suite]
mardi 19 janvier 2016

Attaque du commissariat : la famille de l'assaillant va porter plainte pour homicide volontaire

Ses proches n'en démordent pas : Tarek Belgacem est une victime et non un terroriste. BFMTV annonce mardi que la famille de l'homme tué le 7 janvier devant un commissariat de Paris va porter plainte contre X pour homicide volontaire. Selon son entourage, il voulait "faire ses papiers" Il y a dix jours, deux personnes présentées comme ses parents s'en prenaient aux autorités françaises. "La France a tué mon fils, je veux les droits de mon fils et rien d'autre!", lançait sa mère sur une radio tunisienne. Selon son... [Lire la suite]
samedi 9 janvier 2016

Attaque d'un commissariat à Paris : "La France a tué mon fils"

Un papier retrouvé sur lui comportait le drapeau de l'Etat islamique et une revendication manuscrite. Pour autant, des Tunisiens, qui se présentent comme des proches de l'assaillant du commissariat du 18e arrondissement, tué jeudi matin à Paris, affirment que l'homme n'était pas en lien avec des groupes extrémistes. "Pourquoi ont-ils tué mon fils? Il est allé (au commissariat) pour son passeport. Mon fils n'a rien (fait), c'est moi qui lui ai dit de rentrer. Je lui ai dit 'je vais être opérée à la main et je veux te voir'", a... [Lire la suite]