samedi 11 août 2018

Affaiblie, la Turquie durcit le ton vis-à-vis des Etats-Unis

"Si vous avez des dollars, des euros ou de l'or sous votre oreiller, allez dans les banques pour les échanger contre des livres turques. C'est une lutte nationale." Recep Tayyip Erdogan a décidé d'employer les grands moyens, vendredi, pour tenter d'enrayer la chute de la devise turque, en plein dévissage depuis une semaine après des années d'érosion. Mais malgré ces injonctions, la livre a continué de s'effondrer, plongeant le pays dans la crise financière et poussant le président turc à durcir encore le ton vis-à-vis... [Lire la suite]
mardi 24 juillet 2018

Le centre turco-islamiste recule à Saint-Vallier. Ensemble, continuons la mobilisation !

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe RN au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du Rassemblement National du 24/07/2018 La semaine dernière, Le Journal de Saône-et-Loire nous informait de l’installation d’un centre aéré islamique dans la commune de Saint-Vallier. A la suite de cette révélation, le groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a dénoncé ce projet initié par Yunus Atak, membre du Millî Görüs, principal mouvement islamiste encadrant... [Lire la suite]
mercredi 18 juillet 2018

Centre de loisirs islamique de Saint-Vallier : le Rassemblement National s’y oppose...

Communiqué de presse du groupe RN au Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté du 18/07/2018 Le Journal de Saône-et-Loire nous apprend dans son édition du 18 juillet 2018, qu’un centre aéré islamique doit ouvrir pour la rentrée à Saint-Vallier (71).Ce projet est dirigé par Yunus Atak, membre du Millî Görüs, principal mouvement islamique encadrant la diaspora turque en Europe. Son fondateur, Necmettin Erbakan, ancien premier ministre turc, déclarait en 1989 : « Les Européens sont malades… Nous leur donnerons les médicaments.... [Lire la suite]
lundi 9 juillet 2018

Turquie : à la veille de sa prestation de serment, Recep Tayyip Erdogan limoge 18 000 fonctionnaires

Forces de l'ordre, enseignants, universitaires : plus de 18 000 fonctionnaires ont été limogés en Turquie ce 8 juillet, à la veille de l’investiture du président Recep Tayyip Erdogan pour un 2e mandat et d'une probable levée de l'état d'urgence. Plus de 9 000 fonctionnaires de police et 6 000 membres des forces armées ont été limogés ce 8 juillet en Turquie, alors le président Recep Tayyip Erdogan doit prêter serment demain pour son deuxième mandat. Par ailleurs, environ 1 000 employés du ministère de la Justice et... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 27 juin 2018

La Macédoine et l’Albanie invitées à rejoindre l’UE : ils vont dans le mur en appuyant sur l’accélérateur !

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 27/06/2018 28, 29, 30. 31… plus rien n’arrête les fédéralistes de la Commission européenne dans leur dessein irresponsable de repousser toujours plus loin les frontières de l’Union européenne. En décidant d’ouvrir en juin 2019 les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine, l’Union européenne, veut imposer coûte que coûte et contre l’avis d’opinions majoritairement hostiles, son concept idéologique d’Europe sans visage qu’on ne délimite plus et qui doit s’ouvrir à l’universel. ... [Lire la suite]
mercredi 20 juin 2018

La Turquie d’Erdogan inondée d’argent par les gouvernements français

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 20/06/2018 Le Centre d’Etude et de Réflexion sur le Monde Francophone vient de publier son rapport sur l’Aide publique au développement française. Il en ressort que la Turquie est le premier bénéficiaire hors pays de l’Union Européenne de l’argent des Français pour l’année 2016. Ainsi, en dehors des sommes extravagantes que le gouvernement français donne par le biais de l’UE et contre la volonté de notre peuple, à l’adhésion prochaine de la Turquie, les... [Lire la suite]
dimanche 10 juin 2018

Les menaces d'Erdogan

Le Président turc veut-il que les Nations européennes prennent enfin conscience de l'immense danger que fait peser dans nos pays d'Europe la présence d'une communauté musulmane multiple et radicalisée ?  Protestant contre les décisions gouvernementales autrichiennes de fermer sept lieux de culte islamistes- des mesures nécessaires dont notre gouvernement devrait s'inspirer- mais surtout celles interdisant aux responsables turcs d'organiser des meetings en Autriche en vue du double scrutin présidentiel et législatif... [Lire la suite]
samedi 9 juin 2018

L'Autriche lance son combat contre «l'islam politique»

Lors de son élection comme chancelier d'Autriche, en décembre dernier, Sebastian Kurz, du haut de ses 31 ans, promettait une «tolérance zéro» envers un islam qu'il espérait devenir «européen». Vendredi, les premières réformes de son gouvernement, codirigé par le parti conservateur (ÖVP), dont il est le chef, et le parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), ont été annoncées. «Des sociétés parallèles, l'islam politique et la radicalisation n'ont pas leur place dans notre pays», a argué le jeune dirigeant lors d'une... [Lire la suite]
dimanche 3 juin 2018

Irak : la Française Mélina Boughedir condamnée pour appartenance à l'État islamique

Enfermée depuis l'été 2017, Mélina Boughedir a été condamnée ce dimanche à Bagdad à la prison à perpétuité - soit vingt ans d'emprisonnement en Irak - pour appartenance à l'Etat islamique. Cette Française de 27 ans, qui avait quitté la région parisienne en 2015 avec son mari et ses quatre enfants pour rejoindre la Turquie, la Syrie puis l'Irak, risquait la peine capitale en vertu de la loi antiterroriste. Selon nos informations, pendant le procès, la Française - accompagnée de son plus jeune enfant - a assuré qu'elle était «contre»... [Lire la suite]
vendredi 1 juin 2018

Liberté de la presse menacée : Il faut mettre au pas les milices d’Erdogan

  Communiqué de presse de Marine Le Pen du 31/05/2018 Après le Pontet, Valence, c’est un kiosquier de Nîmes dans le Gard qui est aujourd’hui victime des menaces et des intimidations de partisans de l’autocrate islamiste Erdogan, qui exigent le retrait de l’hebdomadaire du Point consacré au dirigeant turc. Ces pressions et attaques inadmissibles contre la liberté de la presse, qui est un des piliers de notre démocratie ont été scandaleusement légitimées par le ministre turc des Affaires étrangères, qualifiant de « citoyenne... [Lire la suite]