samedi 14 avril 2018

Denis Balbir dans la cage aux phobes

L'Incorrect Par Gabriel Robin le 14/04/2018 Une heure après la fin du match d’anthologie ayant opposé l’Olympique de Marseille renaissant à l’équipe teutonne de Leipzig sous pavillon Red Bull, Denis Balbir a débriefé la partie hors antenne aux cotés de son binôme, le consultant et ancien joueur Jean-Marc Ferreri. En cause, cette phrase : « Je suis bien content pour ces pédés-là, arrogants au match aller, comme ils étaient sûrs de gagner… » Il n’en fallait guère plus pour déchainer les enfers de l’Empire du bien !... [Lire la suite]