mercredi 10 janvier 2018

80km/h sur nos routes ou sauver 2200 emplois français chez Peugeot PSA ? Il n’y a qu’une seule priorité !

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen du 10/01/2018 Une de nos grandes entreprises du secteur de l’automobile, le Groupe Peugeot Citroën (PSA) est en discussion avec les syndicats pour licencier 2200 personnes sans même invoquer de difficultés économiques[1] ! Rappelons qu’en 2016, PSA est tout simplement la première entreprise automobile en France avec 27.14 % de parts de marché. Comment ce licenciement de masse (« rupture conventionnelle collective ») est-il possible ? Cette procédure... [Lire la suite]
jeudi 28 décembre 2017

Renforcement du contrôle des chômeurs : pour un ciblage des fraudeurs notoires plutôt que la suspicion généralisée !

Communiqué de presse de Jordan Bardella, porte-parole du Front National, Conseiller régional d’Ile-de-France du 27/12/2017 Révélée dans l’édition du 27 décembre duCanard Enchaîné, une note confidentielle du Ministère du Travail affirme que le gouvernement s’apprête à renforcer le contrôle des chômeurs. Une recherche insuffisante, le refus de formation ou encore le refus de deux offres d’emploi dites « raisonnables » pourraient entraîner une réduction des allocations, voire leur suppression définitive en cas de récidive. ... [Lire la suite]
mercredi 27 décembre 2017

Discrètement, le gouvernement envisagerait de durcir le contrôle des chômeurs

D'après une note confidentielle révélée par Le Canard enchaîné, la future réforme de l'assurance chômage consisterait en un durcissement des sanctions en cas de recherche d'emploi insuffisante. Les formalités seront également plus contraignantes. Le gouvernement envisagerait de durcir certaines sanctions dans le cadre de la future réforme de l'assurance chômage, selon une note confidentielle du ministère du Travail citée par Le Canard enchaîné à paraître le 27 décembre. Actuellement, en cas de... [Lire la suite]
jeudi 14 décembre 2017

Clause Molière : le coup de force des juges

Communiqué de presse de Christophe Boudot, Président du groupe Front National au Conseil régional Auvergne - Rhône-Alpes, Conseiller municipal deLyon, Conseiller métropolitain, du 14/12/2017 Le 13 décembre 2017, le tribunal administratif de Lyon a annulé la délibération du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes  imposant l’usage du français sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, dite « Clause Molière ». Le juges ont certainement voulu par-là envoyer un message politique fort aux collectivités... [Lire la suite]
dimanche 3 décembre 2017

Information, sports, divertissements: grand plan d'économies en vue pour France Télévisions

Delphine Ernotte la présidente de France Télévisions est clairement prise entre le marteau et l'enclume. D'un côté l'ex-dirigeante d'Orange a cherché à lutter pour réduire les réductions de coûts exigés par l'exécutif (50 millions d'euros). Ceci, selon le Figaro, par l'intermède d'amendements parlementaires au projet de Budget pour 2018 visant à regagner des moyens budgétaires. "La manœuvre a échoué et a exaspéré en plus haut lieu alors que l'État s'est engagé dans une réduction des dépenses publiques", écrit le... [Lire la suite]
lundi 27 novembre 2017

La Société Générale annonce 900 nouvelles suppressions de postes en France d'ici à 2020

La banque de détail, qui avait annoncé une restructuration a annoncé qu'elle fermerait 300 agences en France en trois ans. Sur cette période, elle devrait supprimer près de 3 500 postes. La Société Générale a annoncé le 27 novembre qu'elle supprimerait quelque 900 postes en France d'ici à 2020, soit un total de près de 3 500 en tenant compte de précédentes annonces, dans un contexte restant difficile pour la banque de détail. «Dans le respect du dialogue social, ce plan pourrait conduire à environ 900 suppressions de postes en... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

Carte grise, Pacs, prix des consultations... Ce qui change au 1er novembre 2017

Outre La Toussaint, le 1er novembre est aussi un jour qui réserve son lot de nouveautés. Il signe indubitablement l'entrée en vigueur d'une série de changements qui vont avoir un impact sur le quotidien et le budget des particuliers. Et parmi les nouvelles mesures qui s'appliqueront à compter du 1er novembre 2017 figurent notamment de gros changements en matière de démarches administratives concernant la carte grise. Les véhicules devront d'ailleurs être dotés de la vignette Crit'air à Strasbourg.  Au rayon des nouveautés... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

Le parti socialiste s'apprête à licencier la moitié de ses effectifs

Les salariés du PS connaîtront le sort qui leur est réservé dans huit jours. Mardi 24 octobre, le Parti socialiste convoque un comité d'entreprise extraordinaire à l'issue duquel, selon des informations du Monde, il pourrait se séparer de 50 à 70 personnes. Soit au moins la moitié de ses effectifs. “Nous étions 120 salariés. Une vingtaine est déjà partie depuis un an, avec des démissions ou des départs à la retraite. Il en reste donc une centaine. Et on va devoir se séparer de la moitié ou plus… La situation est explosive”,... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 26 septembre 2017

Nouvelle hausse du chômage en août (+0,6%)

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (catégorie A) à Pôle emploi a augmenté de 0,6% en août, en France métropolitaine, soit 22.300 personnes de plus que le mois précédent, a annoncé Pôle emploi, mardi. Il s'agit du deuxième mois consécutif de hausse. En juillet, le nombre de demandeurs d'emploi avait augmenté de 1%. Fin du yo-yo mensuel Sur trois mois, le nombre d'inscrits en catégorie A augmente de 1,3%. Ces chiffres, que Muriel Pénicaud se refuse à commenter car elle ne les juge "pas assez signifiants", ne... [Lire la suite]
mardi 19 septembre 2017

Vers un dégraissage massif à Pôle Emploi ?

Pôle Emploi ne sera pas épargné. Alors que le gouvernement entend réaliser trois milliards d'économies, en cinq ans, sur le budget du service public de l'emploi, des milliers de postes seraient menacés, selon Le Parisien. Sur les 54.000 salariés que compte aujourd'hui l'organisme issu de la fusion de l'ANPE et du réseau des Assedic, seuls "les cadres avec de gros salaires" seraient à ce jour dans le viseur de Bercy, croit savoir le quotidien. Et plus précisément, "ceux qui travaillent en back-office, notamment sur des... [Lire la suite]