jeudi 18 octobre 2018

Le Conseil constitutionnel a du pouvoir, et il est porté à en abuser…

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Causeur Par Pierrick Gardien le 17/10/2018 Jugeant du cas de Cédric Herrou et de son activité illégale d’aide aux migrants, le conseil constitutionnel a érigé le 6 juillet 2018 le principe de fraternité au rang de principe de valeur constitutionnelle. Cette prise de position... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

Pour son 60ème anniversaire, remettons la Constitution au service des Français

Communiqué de Nicolas Dupont-Aignan, président de DLF du 04/10/2018      La Constitution de la Vème République fête ses 60 ans : les Constituants ont offert à la France une stabilité inédite, en la faisant reposer sur un exécutif fort, mais responsable devant le peuple. Les Français ont effectivement bénéficié d’importants pouvoirs démocratiques, notamment à travers le vote présidentiel et le recours fréquent au référendum. Malheureusement, ces dernières décennies, nos dirigeants ont méprisé le pouvoir... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Anniversaire de la Constitution : un jour sombre et un jour d’espoir

  Tribune de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France du 04/10/2018 Dans l’histoire des régimes politiques de notre pays, ce 4 octobre 2018 est à la fois un jour sombre et un jour d’espoir. Un jour sombre parce que notre classe dirigeante a détruit l’édifice de cette Constitution pour revenir à l’impuissance et priver les Français du droit à une véritable démocratie. La Constitution de la Vème République poursuivait deux objectifs : mettre fin à l’impuissance gouvernementale et permettre aux citoyens de... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

60 ans de la Constitution : sauver les nations pour sauver l’Europe

Tribune de Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National du 04/10/2018 Si son décor n’a pas changé, ses acteurs n’ont plus rien à jouer : la Ve République, qui fête aujourd’hui ses 60 ans, est devenue un théâtre d’ombres, vidée de sa substance démocratique et privée de son principe fondateur, la souveraineté du peuple français. Le principe de souveraineté nationale est en effet rappelé dès les premiers mots du préambule de notre Constitution : « Le peuple français proclame solennellement son attachement aux droits de l’homme... [Lire la suite]
mardi 2 octobre 2018

Communiqué de presse de David Dassa-le-Deist, Avocat du Rassemblement National

Communiqué de presse de David Dassa-le-Deist, Avocat du Rassemblement National du 01/10/2018 Il résulte des dispositions légales que le pourvoi sur une décision avant dire droit s’avère suspensif. Inscrire un pourvoi à l’encontre de l’arrêt de la Chambre de l’Instruction du 26 septembre 2018 reviendrait donc à priver le Rassemblement National de la restitution de la somme de 1 million d’euros, ce qui accentuerait la précarité de sa situation. C’est la raison pour laquelle le Rassemblement National est contraint de renoncer à... [Lire la suite]
samedi 30 juin 2018

Plus de race, plus de racisme !

Ce sera un grand progrès de la conscience universelle, si le Parlement réuni en congrès y consent : la fin d’un racisme inlassablement traqué. En effet, la commission des lois de l’Assemblée nationale, à l’unanimité, a décidé de purger 1a Constitution du mot « race » figurant dans son article 1er : « La France […] assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de race. » S’il n’y a plus de race, il n’y aura donc plus de racisme et de poursuites de ce chef. Ce serait... [Lire la suite]
mercredi 13 juin 2018

Lettre à M. le Premier ministre : qu’en est-il de la banque de la démocratie ?

Communiqué de presse de Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national du 13/06/2018 Monsieur le Premier ministre, L’article 30 de la loi n° 2017-1339 du 15 septembre 2017 pour la confiance dans la vie politique a donné neuf mois au Gouvernement pour concrétiser par ordonnance une promesse du président de la République : assurer, à compter du 1er novembre 2018, le financement de campagnes électorales pour les élections présidentielle, législatives, sénatoriales et européennes par l’obtention de prêts, avances ou... [Lire la suite]
lundi 14 mai 2018

Le « délit de solidarité » n’est pas de la fraternité

Tribune de Mathilde Androuët, conseillère régionale en Ile-de-France et Déléguée départementale des Yvelines du 14/05/2018 Le Conseil constitutionnel a trois mois pour se prononcer sur la notion de fraternité suite à la réception d’une question prioritaire de constitutionnalité soulevée par les procédures judiciaires de la nouvelle coqueluche cannoise, passeur « bénévole » de son état, Cédric Herrou. L’objectif politique des avocats est clair : dire que le mal-nommé « délit de solidarité » – qui n’est autre qu’un délit d’aide à la... [Lire la suite]
mardi 13 mars 2018

Corse : une partie de billard à trois bandes

Quand le président Macron s’était rendu en Corse, le 7 février dernier, il avait fortement déçu les nationalistes. Peu sensible aux résultats des élections corses, deux mois auparavant, qui avaient vu la victoire du camp nationaliste, Macron avait refusé à peu près toutes les revendications portées par Simeoni et Talamoni, les patrons politiques de l’île. Sa seule ouverture avait concerné l’introduction, dans la Constitution, d’une mention spécifique concernant la Corse. Lundi soir, les deux dirigeants corses étaient reçus par... [Lire la suite]