jeudi 21 septembre 2017

Question au Gouvernement : Dégradation des conditions de travail des CRS

Question au gouvernement posée par Gilbert Collard, député FN du Gard du 21/09/2017 Type de question : QAG Ministère interrogé : INT – Ministère de l’intérieur Question n° 38-00118 : du 21 septembre 2017 M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur la dégradation des conditions de travail qui sont celles des CRS. En effet, la déferlante migratoire constatée dans le Nord Pas de Calais aboutit à une situation délétère : certains bataillons sont fréquemment mobilisés plus de douze... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

Le gouvernement veut externaliser les contrôles de vitesse

Gérard Collomb veut confier les contrôles de vitesse des automobilistes à des sociétés extérieures pour recentrer policiers et gendarmes sur leurs missions de sécurité, indique le ministre de l'Intérieur dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra. «Pour affecter gendarmes et policiers à leurs missions prioritaires d'enquête, de sécurité, le principe de confier les aspects matériels du contrôle de vitesse à des sociétés extérieures est une solution pertinente», juge le ministre, notamment dans Le Progrès. «Les... [Lire la suite]
vendredi 18 août 2017

«Police de Bisounours» : la police de proximité 2.0 de Gérard Collomb fraîchement accueillie

L'annonce du retour d'une police de proximité, enterrée par Nicolas Sarkozy, a soulevé de nombreuses critiques. Certains s'interrogent sur les moyens qui seront alloués à cette nouvelle force, tandis que d'autres s'inquiètent de son efficacité. L'annonce du retour de la police de proximité de la fin des années 1990 par le ministre de l'Intérieur socialiste, Gérard Collomb, le 16 août a suscité des commentaires tièdes, voire moqueurs de certains hommes politiques et internautes. Son nouveau nom, «police de la sécurité du quotidien»... [Lire la suite]
mercredi 16 août 2017

Gérard Collomb recommence à nous enfumer avec la police de proximité

Boulevard Voltaire Par Olivier Damien * le 16/08/2017 Alors que la police de proximité promise parEmmanuel Macron lors de lacampagne présidentielle devrait, selon une récente déclaration deGérard Collomb, être mise en place « dès la fin de l’année« , l’Union des policiers nationaux indépendants (UPNI), une organisation née du mouvement des policiers en colère et qui se dit asyndicale, vient d’inviter les policiers à envoyer des clichés mettant en lumière la dégradation des matériels et des conditions de travail. ... [Lire la suite]
jeudi 10 août 2017

Un cambriolage toutes les deux minutes en France

«Les voleurs ne prennent pas de vacances!» Cette mise en garde a été diffusée vendredi dernier par la préfecture de police de Paris qui a procédé ce jour-là à pas moins de 16 interpellations lors de six flagrants délits de cambriolages menés en six heures dans la capitale et sa proche couronne. Les stakhanovistes de l'effraction sévissent avec gourmandise. Aucune parcelle de pays ne semble plus épargnée. C'est ainsi qu'un groupe d'enquête de la compagnie de La Roche-sur-Yon a récemment surpris, à La Bretonnière-la-Claye, un gang de... [Lire la suite]
samedi 15 juillet 2017

Fête nationale : 897 voitures ont été brûlées dans la nuit des 13 et 14 juillet

Les soirées des 13 et 14 juillet, au cours desquelles toutes les communes de France organisent leurs traditionnels feu d'artifice et bal populaire, ont été émaillé, comme chaque année, par des mises à feu de voitures. En 2017, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé pas moins de 897 véhicules brûlés lors des deux dernières nuits. En outre, 368 personnes ont été placées en garde à vue.Un chiffre en très légère hausse par rapport à l'année 2016. L'an passé, 855 véhicules avaient pris feu quand 577 personnes avaient été placées en... [Lire la suite]
mardi 11 juillet 2017

Coupes budgétaires : la sécurité des Français scandaleusement sacrifiée

Communiqué de Presse du Front National du 11/07/2017 Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a livré ce matin le détail des coupes sèches prévues dans le budget de l’Etat, appliquant docilement l’austérité exigée par la Commission européenne. Ainsi, sur les 4,5 milliards d’euros de coupes budgétaires annoncées, plus du tiers (soit 1,5 milliard d’euros) proviendront des trois ministères chargés d’assurer la sécurité des Français (Armées, Intérieur et Justice). Cet arbitrage scandaleux met en lumière tout le cynisme du... [Lire la suite]
jeudi 20 avril 2017

Champs-Élysées : un policier mort, un assaillant abattu dans une fusillade

Une fusillade a éclaté sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris, dans la soirée de ce jeudi 20 avril. Un policier a été tué par un assaillant, lui-même abattu par les forces de l'ordre. Deux autres policiers ont été blessés, dont un gravement, lors de cet échange de tirs.L'attaque s'est produite peu avant 21 heures. Le suspect est sorti d'une voiture pour tirer en rafale, à l'arme automatique, sur un fourgon de police. Un policier a été tué à cet instant. L'individu a tenté de prendre la fuite en courant, tout en tirant et blessant... [Lire la suite]
dimanche 16 avril 2017

La menace terroriste pèse sur la présidentielle

Sérieuse menace sur la campagne. En coulisses, depuis quelques jours, la tension est montée d'un cran. Selon nos informations, la DGSI a avisé cette semaine les principaux candidats d'une menace précise sur leur sécurité ou celle de leur QG de campagne. Les services de police affectés à leur protection ont même reçu ces jours-ci des notes d'information détaillées. Ces alertes, faisant état d'une menace "sérieuse et imminente", ont été prises très au sérieux au parquet de Paris, chargé de la lutte antiterroriste, qui a ouvert une... [Lire la suite]
lundi 20 février 2017

Privatisation des radars embarqués : 40 millions d'automobilistes dénonce une "mesure scandaleuse"

L'annonce avait été faite le 2 octobre 2015. Le gouvernement souhaite externaliser le pilotage des voitures banalisées transportant les radars mobiles nouvelle génération (RMNG) pour confier cette mission à des "prestataires agréés" par l'État. Le but ? Multiplier le nombre de contrôles et donc d'amendes. Et c'est bien ce que dénonce l'association 40 millions de consommateurs ce lundi. "La privatisation des radars embarqués n'a d'autre but que de générer, grâce aux amendes issues des contraventions, d'importantes sommes... [Lire la suite]