La France j'y crois, JE DÉFENDS MON DRAPEAU !

Touche pas à mon drapeau 3

En violation de l’article 2 de la Constitution (« titre premier : de la souveraineté »), Emmanuel Macron vient de décider seul d’engager un processus programmé de remplacement de nos emblèmes nationaux, notre drapeau national et notre hymne, en validant la bannière et l’hymne européistes.

Comme à son habitude, Emmanuel Macron croit utile de justifier cette décision unilatérale par des mots déplaisants, voire insultants sur un prétendu « repli français ».

Les emblèmes nationaux ne sont pas un sigle de société anonyme, mais les fruits de notre histoire et portent la marque de l’âme de notre peuple.

Parce que, nous, nous croyons en la France, affirmons notre attachement indéfectible à nos emblèmes nationaux que sont le drapeau tricolore et la Marseillaise.

Vous pouvez signer la pétition sur le site du Front National

mercredi 25 octobre 2017

Pour défendre les emplois français, ABROGEONS LA DIRECTIVE SUR LES "TRAVAILLEURS DÉTACHÉS" !

La directive européenne sur le travail détaché permet à une entreprise française d’embaucher un salarié étranger au SMIC et de payer les charges sociales au montant prévu dans leur pays d’origine. Les entreprises sont ainsi incitées à embaucher des travailleurs étrangers pour réduire leurs coûts et pour faire face à la concurrence au détriment des emplois français. L’élargissement de l’UE aux pays d’Europe de l’Est a, depuis, provoqué une concurrence déloyale sans précédent. La France accueille officiellement plus de 300 000... [Lire la suite]
samedi 21 octobre 2017

Bannière de l’Union européenne : Macron pratique la fuite en avant !

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 21/10/2017 En violation de l’article 2 de la Constitution (« titre premier : de la souveraineté »), Emmanuel Macron vient de décider seul d’engager un processus programmé de remplacement de nos emblèmes nationaux, notre drapeau national et notre hymne, en validant la bannière européiste et la 9e symphonie de Beethoven comme symboles officiels. Faut-il que l’Union européenne se sente acculée pour procéder de la sorte ? Comme à son habitude, Emmanuel Macron croit utile de justifier cette... [Lire la suite]
samedi 5 août 2017

Une pétition vent debout contre le statut de Première dame

Alors que l'Assemblée nationale a voté jeudi 27 juillet l'interdiction des emplois familiaux par les parlementaires et la loi de moralisation de la vie publique, Emmanuel Macron souhaite créer à l'intention de sa femme Brigitte un statut de Première dame. Pour l'heure, son épouse, comme avant elle celles de tous les présidents de la République, ne bénéficie en effet d'aucun statut juridique. « Je souhaite qu'un cadre soit défini et je demanderai qu'un travail soit conduit en la matière », avait justifié le chef... [Lire la suite]
dimanche 26 juin 2016

Brexit : quand Marion Maréchal Le Pen signe la pétition pour un nouveau référendum

Le Front National n'en finit plus de surfer sur la vague du Brexit. Après Marine Le Pen, qui a profité du vote des Britanniques en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pour réclamer un référendum similaire en France, sa nièce, Marion Maréchal Le Pen, a choisi de mettre un terme au débat sur un nouveau vote. Une pétition, mise en ligne sur le site du Parlement au lendemain de l'annonce des résultats (51,9% pour le Brexit), a été ratifiée par plus de 3,2... [Lire la suite]
samedi 16 avril 2016

Pour la France apaisée : obtenir la dissolution des milices "antifas"

Depuis des années, les milices autoproclamées « antifas » multiplient les actions violentes en marge des manifestations. Ces anonymes, vêtus de noir, le plus souvent cagoulés et armés de battes de base-ball se permettent toutes les violences. Leur champ de bataille, c’est la rue : ils avancent prétendument contre le racisme, l’islamophobie, l’homophobie mais détériorent tout, affichent leur haine du « flic » et brutalisent ceux qui s’opposent à eux. Le 23 juin 2013, en pleine Affaire Clément Méric, des centaines de casseurs... [Lire la suite]
mardi 9 février 2016

Pétition : il faut redresser l'école et non abaisser la langue !

Réformer l’orthographe en la simplifiant, sous prétexte de « démocratiser » l’accès à la langue, voilà l’expression de l’égalitarisme, négation même de l’égalité républicaine. Voilà qui est emblématique du contresens majeur ayant conduit l’Ecole à accentuer les inégalités, alors qu’elle devrait les combler ou, à défaut, les atténuer. Cette réforme orthographique, approuvée par l’Académie française en 1990 et restée jusque-là lettre morte, vient d’être exhumée par le ministère de l’Education et sera appliquée dès la rentrée... [Lire la suite]
dimanche 12 juillet 2015

Sauver nos églises : oui à la pétition, non à la récupération !

Tribune libre d'Alexandre Delport le 11/07/2015 L’appel de Denis Tillinac pour sauver nos églises, relayé par le journal Valeurs actuelles, mérite quelques instants de réflexion avant de s’engager plus au fond. Sur la forme, cette pétition peut poser question. Si l’UNI, syndicat étudiant de droite, et Valeurs actuelles, nous sont toujours très sympathiques dans leur slogans auxquels nous adhérons à 200 %, force est de constater que trop souvent il s’agit ensuite dans les actes de soutenir des personnages politiques qui... [Lire la suite]
vendredi 21 décembre 2012

Pétition contre les délocalisations au Maroc

Alors que la France est confrontée à un chômage de masse, alors que les délocalisations se multiplient, Messieurs Ayrault et Montebourg viennent d’accorder un prêt de 100 millions d’euros à une plateforme marocaine destinée à accueillir au Maroc des services délocalisés (centres d’appels, informatique,…). Cette décision est scandaleuse. Le gouvernement finance avec notre argent les délocalisations d’emplois français vers le Maroc. Consultez le projet de réindustrialisation du Front National Vous pouvez signer la pétition en ligne... [Lire la suite]
lundi 5 novembre 2012

Le Front National lance une pétition contre la repentance permanente

FN Communiqué de Presse du Front National du 05/11/2012 « Repentance, non merci ! », voilà le titre de la pétition que le Front National lance ce lundi soir pour dénoncer les multiples actes de repentance de François Hollande au nom de la France et redonner une fierté aux Français. Le texte de la pétition est ici : http://www.frontnational.com/signez-notre-petition-contre-la-repentance-permanente/ Les militants du Front National relaieront sur le terrain cette pétition.