lundi 23 octobre 2017

Italie : que vont revendiquer la Lombardie et la Vénétie ?

C'est un "big bang" institutionnel, selon le président de la Vénétie, Lucas Zaia. Sa région et la Lombardie ont voté dimanche 22 octobre en faveur d'une plus grande autonomie. Et les chiffres sont écrasants en faveur du 'oui'.Si la participation était estimée à quelque 40% en Lombardie et 57% en Vénétie, elle reste suffisamment importante pour leur donner un pouvoir de négociation face à Rome. Les résultats, eux, ne laissent pas de place au doute : les électeurs ont voté à 95% en faveur du 'oui' en Lombardie et à 98% en... [Lire la suite]
vendredi 20 octobre 2017

Référendums en Lombardie et en Vénétie : vers une vague séparatiste en Italie ?

Deux riches régions italiennes organisent le 22 octobre un référendum pour une autonomie accrue. Alors que tous les regards sont tournés vers la Catalogne, à quoi faut-il s'attendre et que révèle cette tendance européenne ? Alors que les remous causés par les velléités indépendantistes de la Catalogne sont au centre de l'actualité, deux référendums d'autonomie sont organisés le 22 octobre prochain en Italie. Le premier concerne la Lombardie, le second la Vénétie. Si le parallèle avec la situation en Espagne est tentant, le... [Lire la suite]
mardi 10 octobre 2017

Carles Puigdemont : "La Catalogne sera un État indépendant"

L'unité de l'Espagne est en jeu. Ce mardi 10 octobre, le président catalan,Carles Puigdemont, s'est exprimé devant le parlement régional. Laquestion était simple autour de cette déclaration : allait-il proclamer l'indépendance de la Catalogne de façon unilatérale ?Et Carles Puigdemont a pris son temps avant de lever le voile sur les volontés précises de la région alors que son discours, dans un premier temps prévu à 18h, a finalement débuté à 19h20. Et après un long discours, le président catalan a finalement déclaré que "la... [Lire la suite]
samedi 7 octobre 2017

La Nouvelle Calédonie et tous ses habitants méritent plus de respect !

Communiqué de presse du Front National du 07/10/2017 La Calédonie Française mérite mieux que le spectacle désolant de petits arrangements entre amis ainsi qu’une instrumentalisation politique entre le Président de l’Assemblée nationale, l’ancien premier ministre socialiste Valls et l’extrémiste Mélenchon. Une mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie a été constituée entre quelques partis politiques à l’exception du FN-RBM contrairement aux mensonges de Monsieur de Rugy qui a osé affirmer : « la... [Lire la suite]
samedi 7 octobre 2017

Mélenchon démissionne de la mission Nouvelle-Calédonie et met "l'ignoble" Valls en cause

Le chef de file des députés Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a démissionné vendredi 6 octobre de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie, présidée par Manuel Valls, dénonçant "un personnage extrêmement clivant" qui aurait une "proximité avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite"."Un accord d'origine inconnue a décidé de confier la présidence de cette mission à monsieur Manuel Valls (désormais député apparenté La République En Marche, ndlr). On ne saurait faire choix plus inapproprié. Monsieur Valls est... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Le chef de l'exécutif catalan critique le roi, Madrid rejette toute médiation

Aucun des deux camps ne semble prêt à céder du terrain. Depuis le référendum d'autodétermination, officiellement interdit et qui s'est déroulé ce dimanche sur fonds de violences policières, Madrid et Barcelone n'ont cessé de durcir le ton. Cette crise devient la plus grave depuis le putsch manqué de 1981. Mariano Rajoy, silencieux depuis dimanche soir, n'avait pas réagi mercredi. Mais il pourrait notamment invoquer l'article 155 de la Constitution, jamais encore utilisé, qui permet de prendre le contrôle des institutions d'une... [Lire la suite]
lundi 2 octobre 2017

Espagne : pour le retour du dialogue en Catalogne

Communiqué de presse du Front National du 02/10/2017 Le Front National observe avec une inquiétude l’évolution politique espagnole dans sa province de Catalogne. Sans vouloir intervenir dans la souveraineté d’un pays étranger ami, nous ne pensons pas que le gouvernement européiste de Monsieur Rajoy ait pris les meilleures résolutions pour apaiser la situation. L’intransigeance ne fait pas une politique. Il est à noter que le PP espagnol soutenu par l’Europe technocratique de Bruxelles porte une grande responsabilité dans ces... [Lire la suite]
dimanche 1 octobre 2017

Et soudain la police a sifflé la fin de partie...

Les nuages se faisaient plus lourds sur Barcelone et les hélicoptères dans le ciel plus nombreux, quand les policiers anti-émeutes ont saisi des urnes et chargé des manifestants qui voulaient voter lors d'un référendum interdit sur l'indépendance de la Catalogne. Vers 10H00 du matin (08H00 GMT) des tirs de sommation puis des tirs de balles de caoutchouc ont claqué dans la ville, marquant un changement de climat brutal. La journée avait commencé par d'importants rassemblements de militants qui voulaient «défendre» ce référendum. Des... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

Référendum en Catalogne, retour au Moyen Âge

Les Catalans se prononcent ce dimanche, par un référendum illégal, sur leur indépendance. D'un point de vue juridique, même s'ils votaient oui à 95 %, ça n'aurait pas de valeur. Politiquement, c'est autre chose. Le résultat en soi m'intéresse peu ; que les Catalans fassent imploser l'Espagne si ça leur chante, je suppose qu'ils ont réfléchi aux conséquences. Ce qui me frappe dans cette affaire, c'est plutôt ce qu'elle dit de la situation historique des États-nations, cette forme politique si familière à nos... [Lire la suite]
vendredi 29 septembre 2017

Référendum de Catalogne : la non campagne du camp du « non »

Pour les partisans du référendum catalan, c’est un peu comme de jouer un match sans aucune équipe en face. La « campagne unitaire pour le oui » [à l’indépendance] a officiellement été lancée le 15 septembre. Mais depuis, l’équipe adverse (les partis opposés à l’organisation du scrutin), refuse toujours de sortir du vestiaire car elle considère la rencontre illégale. Au bord de la touche, la troisième voie, proposée par les courants proches de Podemos et de la maire de Barcelone Ada Colau, est, pour le moment, débordée. Leur option,... [Lire la suite]