lundi 16 avril 2018

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange du 14/04/2018 Nous apprenons la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange, entrainant la fermeture complète du service de soins de suite de réadaptation. La vallée de la Fensch ne doit pas devenir un désert médical, mettant en danger les habitants ! Une fois de plus notre service public hospitalier subit les conséquences des politiques désastreuses appliquées à la santé des Français comme dans bien d’autres domaines. La... [Lire la suite]
mercredi 11 avril 2018

Projet régional de santé : l’ARS prescrit une saignée pour la Bourgogne Franche-Comté

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 11/04/2018 Comme c’était prévisible, le débat sur le projet régional de santé (PRS) n’a pas eu lieu au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce mardi 10 avril. En effet, le directeur général de l’Agence régionale de santé, Pierre Pribile, s’est contenté de présenter les objectifs d’un projet déjà ficelé et de faire semblant d’écouter les inquiétudes légitimes et les vives... [Lire la suite]
vendredi 6 avril 2018

Maintien sous assistance respiratoire des urgences de nuit à Tonnerre et Clamecy : l’ARS se met hors la loi !

Communiqué de Julien Odoul, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté,Membre du Bureau National du 06/04/2018 Mercredi 4 avril, à quelques jours de l’organisation du débat consacré au schéma régional de santé, Pierre Pribille, directeur général de l’Agence régionale de santé, a donné une conférence de presse pour annoncer la diminution de la moitié des effectifs de médecins urgentistes à Tonnerre (Yonne) et à Clamecy (Nièvre). ... [Lire la suite]
mercredi 4 avril 2018

Prise en charge de l’autisme : il y a urgence à agir

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 03/04/2018 Quelque 650 000 Français touchés, 120 000 enfants pour seulement 300 places dans des instituts médico-éducatifs. C’est là le tableau sombre, dramatique, et disons-le scandaleux de la prise en charge des troubles du spectre autistique en France, condamnant ces blessés de la vie à l’abandon et leurs familles, à un désarroi et des situations de plus en plus difficiles à gérer. Que le gouvernement soit contraint de présenter en fin de semaine un 4e plan dédié à l’autisme, en dit... [Lire la suite]
samedi 24 mars 2018

Fusion Bayer-Monsanto : la Commission européenne valide la création d’un géant inquiétant

Communiqué de la délégation française FN au Parlement européen du 23/03/2018 Le Monopoly qui se jouait entre les deux géants des industries phytosanitaire et pharmaceutique a rendu son verdict : la fusion est autorisée. Seuls perdants de la partie, le consommateur et l’agriculteur. Bayer, mastodonte allemand des produits sanitaires, pharmaceutiques et agricoles, rachète donc l’Américain Monsanto, poids lourd des produits phytosanitaires parmi lesquels figure le célèbre Roundup. La Commission a tout de même émis des réserves,... [Lire la suite]
jeudi 22 mars 2018

Plus de maternité à Saint-Claude !

L'Agence Régionale de Santé à décidé qu'à compter du du mardi 3 avril, "les accouchements ne seront plus réalisés dans l’enceinte de l’hôpital de Saint-Claude" signale ce matin Le Progrès. Comment vont faire les femmes de la région de la Sous-préfecture du Jura ? Se rendre à Lons-le-Saunier ? à Oyonnax ?  Certes on annonce la mise en place d'un Centre périnatal de proximité (CPP) qui remplacera la maternité à compter de cette même date,...mais de faitSaint-Claude n'aura plus de maternité ! Qu'en pense les... [Lire la suite]
jeudi 15 mars 2018

Mobilisation générale pour la défense de la santé dans nos territoires !

Communiqué de presse de Julien Odoul, Membre du Bureau National, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté du 13/03/2018 La France « En Marche ou crève » d’Emmanuel Macron est en train de déconstruire le droit de se soigner pour tous les Français. Ces derniers mois, les fermetures de services hospitaliers régionaux se multiplient de Tonnerre à Chatillon-sur-Seine, de Cosne-sur-Loire à Gray en passant par Saint-Claude ou Montceau-les-Mines. Encore une fois, ce sont les territoires ruraux,... [Lire la suite]
mardi 13 mars 2018

Un hôpital extraterritorial mahorais : quelle imposture !

Communiqué de presse de Jöelle Melin, Député européen du 13/03/2018 Mme Girardin, dans le droit fil de la ministre qui l’a précédée, vient à Mayotte promettre la lune. Pas aux Mahorais, mais aux Comoriens ! Ils ont pourtant leur indépendance et 8 hôpitaux dont un flambant neuf, à moins de 100km de Mayotte. En sus de nombreux cabinets médicaux. Qui plus est, l’Europe a prévu en 2014 un fond de coopération sanitaire Comores-Mayotte de plus de dix millions d’euros, mais les conditions sanitaires y sont précaires, les salaires non... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

Il est temps que Mayotte devienne une priorité !

Communiqué de presse de Joëlle Melin, Député européen du 05/03/2018 Aujourd’hui, Mayotte est encore en ébullition : c’est la population elle-même qui prend son destin en main, puisque l’Etat a, depuis le début de la départementalisation, totalement sous-estimé le risque migratoire qui concerne cette île. En effet, la République des Comores et les citoyens de ses trois îles ont clairement opté pour l’indépendance. IIs bénéficient en cela de soutiens importants tels que les USA – implantés dans la capitale Moroni-, l’Arabie... [Lire la suite]
dimanche 4 mars 2018

Paris : les infractions recensées près de la salle de shoot se multiplient

Mardi 27 février, une jeune femme enceinte qui sortait le soir de l’hôpital Lariboisière (Xe arrondissement de Paris) a été agressée par un homme armé d'un couteau. Il a tenté de lui voler son sac à main mais la police est arrivée à temps. Cette agression, qui s'est déroulée à quelques mètres d'une salle de consommation de drogue, a ranimé la colère des riverains qui protestent contre l'explosion de l'insécurité et de la violence dans leur quartier. 6 470 personnes contrôlées et plus de 1 800 infractions Selon Le Figaro, qui... [Lire la suite]