jeudi 17 mai 2018

Des agents de l'ONF se mettent en grève contre "l'industrialisation" de la forêt publique

La contestation prend racine à l'ONF. Des agents de l'Office national des forêts se sont mis en grève, jeudi 17 mai, et ont prévu de manifester dans plusieurs villes pour protester contre une privatisation rampante, selon eux, de l'ONF. Ils dénoncent l'"industrialisation" de la forêt publique française qui est en train de devenir une "usine à bois", selon des sources syndicales. Les agents, de statuts privé et public, ont choisi de manifester à Toulouse, Nancy, Mâcon, Avignon et Le Mans dès le milieu de... [Lire la suite]
mardi 15 mai 2018

Fermeture de l'hôpital de Marcigny

Communiqué du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 15/05/2018 Après la Nièvre, le Jura, la Haute-Saône, l’Yonne et la Côte-d’Or, c’est au tour de la Saône-et-Loire d’être frappée par la politique de démantèlement mise en œuvre par l’Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté. Sacrifiés sur l’autel de la rentabilité, les habitants du territoire et les salariés du centre hospitalier sont les nouvelles victimes d’un projet régional de santé qui s’apparente à une sordide entreprise de démolition... [Lire la suite]
lundi 19 février 2018

Disparition des services publics : la Justice à son tour touchée par la désertification administrative

Communiqué de presse du Front National du 16/02/2018 Une à une les professions prennent conscience des conséquences pratiques de la désertification administrative à laquelle on assiste dans notre pays. Après la fermeture des postes, des trésoreries, des gendarmeries, des casernes, voilà que c’est à la Justice d’être touchée par des mesures qui risquent, pour de très nombreuses affaires, d’éloigner encore davantage les juridictions des justiciables. Ce sont les avocats qui s’émeuvent maintenant des projets gouvernementaux en la... [Lire la suite]
mercredi 31 janvier 2018

Services publics en Moselle : quand l’État capitule face à la racaille !

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, Membre du Bureau Politique du 31/01/2018 C’est sur fond d’inquiétudes liées à la sécurité que la trésorerie de Vigy a cessé, depuis le 1er janvier, d’accepter les liquidités. Pour utiliser ce moyen de paiement, il faudra donc désormais parcourir 20 kilomètres, jusqu’à Maizières-lès-Metz. Cette « expérimentation », décriée par les élus et les habitants, fait écho au déménagement du centre des finances publiques d’Algrange dans la ville plus sûre d’Hayange, gérée par le Maire... [Lire la suite]
jeudi 28 décembre 2017

Refusons la mort de nos trésoreries

Par Gauthier Bouchet, Conseiller municipal de Saint-Nazaire, Secrétaire à la communication numérique et aux élus du FN44, le 28/12/2017 Le département de la Loire-Atlantique s’apprête à connaître dans les jours à venir une nouvelle réduction de ses services publics, avec la fermeture annoncée des trésoreries de Bouaye, de Derval et de Saint-Brevin-les-Pins. Depuis 2000, ce sont ainsi pas moins d’une vingtaine de trésoreries qui ont fermé, dont celle d’Aigrefeuille-sur-Maine et de Montoir-de-Bretagne. Le mouvement... [Lire la suite]
vendredi 22 décembre 2017

Ruralité en danger : le Jura n'échappe pas à la règle

Hier, dans sur le site du Front National la député au Parlement européen du FN, SD de Meurthe-et-Moselle Dominique Bilde, nous informait de la situation dramatique des collèges dans le département lorrain de la Meuse et de la décision d'en fermer certains et de fusionner les autres. Aujourd'hui Le Progrès nous annonce que le président du Conseil Départemental du Jura, Clément Pernot (LR) interrogé sur la nécessité d'engager de lourds travaux dans des établissements scolaires du second degré dans l'ensemble du... [Lire la suite]
mercredi 15 novembre 2017

Fermeture de bureaux de poste : les services publics disparaissent aussi en Ile-de-France

Communiqué de presse de Wallerand de Saint-Just, Président du groupe FN à la Région Île-de-France, et d’Huguette Fatna, conseillère régionale et membre de la commission de l’environnement et de l’aménagement du territoire du 15/11/2017 L’Ile-de-France, jusque dans ses zones les plus urbaines, n’est pas épargnée par la désertification des services publics. De source syndicale, ce sont ainsi 200 bureaux de poste fermés rien qu’en 2017 et une réduction des amplitudes horaires de l’ordre de 30%. Rien qu’à Paris, ce sont 15 bureaux de... [Lire la suite]
vendredi 28 avril 2017

Des présidents d'universités appellent leurs étudiants à voter contre le Front National

Une partie du corps universitaire s'érige contre le Front National. Les présidents d'universités de Paris-Descartes, de Poitiers et de Bourgogne, ont clairement pris position pour le second tour de l'élection présidentielle. Ils appellent en effet leurs étudiants à ne pas voter pour le Front national, dimanche 7 mai.  Yves Jean, président de l'université de Poitiers, explique, dans un message publié sur Facebook: "Pour le président d'une université dont la richesse est la présence, depuis des décennies, de plus de 4.000... [Lire la suite]
vendredi 17 mars 2017

Les salaires extravagants de France Télévisions

Le service public paye-t-il aussi bien que le privé? C'est le cas chez France Télévisions. Certes, la PDG Delphine Ernotte touche un salaire fixe de "seulement" 322.000 euros bruts par an, plus un bonus variable allant jusqu'à 78.000 euros, soit un total de 400.000 euros bruts. C'est autant que le salaire de son prédécesseur Rémy Pflimlin. Mais c'est plus que le PDG précédent Patrick de Carolis, qui émargeait à 240.000 euros de fixe, plus un bonus allant jusqu'à 60.000 euros. Deux fois moins que chez Orange Delphine... [Lire la suite]
jeudi 6 octobre 2016

Les soucis de Patrick Cohen avec la déontologie journalistique

Communiqué de Presse de David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, Directeur de campagne de Marine Le Pen du 06/10/2016 Patrick Cohen, chroniqueur de l’émission « C à Vous » sur France 5, a reproché à Karine Le Marchand, animatrice de la nouvelle émission « Une ambition intime », d’avoir « copiné » avec Marine Le Pen, pour l’avoir simplement traitée de la même manière que ses autres invités politiques. Ainsi, pour Patrick Cohen, faire preuve de déontologie journalistique, d’objectivité, ne pas traiter Marine Le Pen comme une paria... [Lire la suite]